02/06/2016

Mes amours

Si l'on pouvait croiser l'homme et le chat, ça améliorerait l'homme, mais ça dégraderait le chat. 


Bonjour à tous ! Je vous présente l'arrivée de mes chats (dans l'ordre) chez ma famille (ma mère et moi) Je vous raconte leur histoire et leur évolution. Mes chats sont une source de bien-être. Je vous partage mon amour inconditionnel que j'ai pour eux ainsi que l'importance pour moi de protéger les animaux qui ont souvent une plus grande humanité que nous. En anecdote, je vous dévoile... les surnoms chelous mais spontanés auxquels mes chats ont droit. Bonne rigolade, bonne lecture.
Sarah est une femelle (mon sousou, ma souricette) née à la maison. Sa mère, Lady (qui n'est plus de ce monde) que nous avions recueilli quand j'étais petite, a mit au monde Sarah en 2003. Sarah qui a un sale caractère ! Il faut l'observer pour la comprendre : elle est ronchonne. On peut la câliner uniquement quand elle dort sinon elle n'est pas contente, ça l'énerve et elle nous le fait savoir. Essayer de prendre Sarah dans nos bras est un geste assez risqué... (elle gronde, elle mords et elle griffe) Elle est gentille mais il faut simplement la connaître et la respecter. Elle n'est pas trop sociable mais ce n'est pas pour autant qu'elle se bagarre avec les autres. Elle est élégante, n'est-ce pas ?! Pourtant, elle commence à se faire vieille. Ça ne se voit pas, hein ?! Pourvu que ça dure (... la belle aventure hihi)

Maya est une femelle  (ma youma, ma mayou, ma crevette) que l'on a recueilli. Quand elle était petite elle a été abandonné dans un carton avec son frère (qui malheureusement n'a pas réussi à s'accrocher à la vie) elle était dans un état pitoyable ! Recouverte de ses propres excréments et ceux de son frère. Elle était peureuse, maigre, son museau abimé. Ma sœur l'a prise quand elle est partit vivre dans sa propre maison. Aujourd'hui, il faut la canaliser soit elle veut un câlin est c'est ok soit elle n'en veut pas puis elle ronchonne. Elle est un peu sauvage sur les bords tout de même. Je suis heureuse de la retrouver quand elle vient prendre des vacances chez "sa mamie" et "sa tatie" Elle adore dormir dans ma chambre avec tous mes plaids, c'est une petite princesse (limite, quand je vais sur mon lit, elle me chasse hihi)




Loulou est un mâle  (mon p'tit prince, mon doudou, ma crevette grise) que l'on a recueilli. Il arrivé comme une petite fleur en bonne santé. Son problème ? Sûrement un manque d'affection de son ex-proprio ! C'est un chat qui demande beaucoup de câlins et qui nous suit partout (dans sa vie antérieur il était à coup sûr un chien hihi) A ce moment, on ne l'avait pas encore recueilli... Il partait, il revenait, il partait... Puis un jour, il est resté, il ne partait plus. Vous voulez savoir ce qui s'est passé ? Allez ! Je vous raconte l'histoire. J'habite dans une maison en campagne et j'ai une autre petite maison à coté qui appartenait à mon arrière arrière grand-mère que nous louions à un homme, un célibataire, un mécano (souvent occupé à pomponner sa voiture) le jour où il est partit de la petite maison... Je vais emmener mes poubelles au conteneur de mon impasse... Et je découvre à coté du conteneur un bac à litière bleu ! Quelle coïncidence ! Alors Loulou appartenait d’après moi à cet ex-locataire qui l'a abandonné. On ne saura jamais la vérité, on ne peut que supposer. C'est un chat adorable qui ronronne beaucoup ! C'est un chat très joueur mais c'est aussi un chat très coquin (il fait pipi partout !) Malgré qu'on l'est stérilisé. Je suis heureuse de pouvoir lui donner mon amour, il le mérite.




Iris est une femelle (ma riri, ma rissoune, mon p'tit mollusque) que l'on a recueilli. Elle était dans un mauvais état... Elle était maigre et elle avait un pelage terne avec des tiques et des puces. Nous sommes allées chez le véto afin d'acheter des médicaments pour la soigner. Nous avons constaté qu'elle avait des bébés... On a continué à la soigner, à la nourrir... Elle était tellement douce et gentille. On a décidé de la garder... On a fait appelle à une association "SOS CHAT LIBRE" pour qu'elle puisse nous aider financièrement afin que l'on puisse garder Loulou et Iris. Puis le jour où elle a mit bas ses bébés, j'étais là pour la soutenir. Malheureusement, on ne pouvait pas s'occuper de ses bébés et les garder (mon papi s'est occupé de les faire partir en douceur) Nous avons stérilisé Iris. C'est incroyable la relation d'Iris et Loulou, on dirait qu'ils sont frères et sœurs, ce sont les inséparables ! Iris est peureuse, il faut être douce avec elle (on dirait que son ex-proprio lui criait et lui tapait dessus) puisque quand on parle fort elle se paralyse et se recroqueville sur elle-même... Ça me fend le cœur de voir cette réaction et la cruauté que peuvent avoir les personnes. Elle est assez solitaire en restant sociable. Avec Iris, ce qui est étrange et marrant, c'est qu'elle est toute molle, c'est parfois difficile de la tenir parce qu'elle nous glisse des bras. Elle adore choisir ses moments pour faire des câlins, elle ronronne et bave à volonté... Glamour, bonjour !



Nina est une femelle (ma ninou, mon bébé) on l'a recueilli alors que c'était un petit chaton doté d'une force de vivre à toutes épreuves mais tout de même méfiante. Comment résister ? Ce n'est pas de sa faute si ce bout de chou à été abandonné ! Son arrivé chez nous reste un mystère... Elle allait dormir dans notre grange. De suite, j'ai pensé qu'une mère avait fait ses petits dans la paille de la grange. Nina avait donc des frères et sœurs ? Dans quel état ? J'ai regardé, j'ai cherché et je n'ai rien trouvé. Il y avait uniquement ma Nina qui est vraiment un amour de chaton. Elle a eu des problèmes gastriques pendant une longue période (elle avait tout le temps des gaz... mais d'une puanteur abominable !) et elle avait pleins de tiques et de puces. Au départ elle faisait pipi un peu sur le carrelage de la maison mais surtout dans les plantes (au moins ce n’était pas n'importe où pour vous dire qu'elle avait déjà l’instinct d'être propre) Je l'ai éduqué et lui ai appris où il fallait faire pipi (à chaque fois qu'elle finissait de manger je l’emmenais dans sa litière et je lui prenais sa patte pour gratter avec elle l’intérieur de sa litière) Il faut de la patience mais j'ai eu de la chance elle a vite compris. Il faut profiter au maximum quand on recueille un chaton pour prendre en main son éducation car quand il est jeune adulte ou adulte c'est plus difficile puisque il a ses habitudes ancrées dans sa mémoire. Nina était encore un chaton alors on ne l'a pas stérilisé de suite. Malheureusement, on a vu qu'elle pouvait avoir des bébés, malgré son jeune âge. Un chat lui courrait après pendant la saison des chaleurs donc on a appelé le véto pour des conseils. Effectivement il fallait qu'elle soit stérilisée. Le jour de son opération (on pensait qu'elle avait des bébés, cette supposition s'est confirmée) elle s'est faite stériliser et le véto lui a retiré ses bébés. La cicatrisation s'est bien passé. Elle est heureuse, câline et très gourmande (il faut sans cesse la surveiller parce que c'est mauvais pour elle si elle mange trop) Nina c'est le bébé de la maison.


Tous mes chats sont stérilisés. C'est un acte important, selon moi, à faire prendre conscience aux personnes qui ont des chats non-stérilisés... Ça évite de devoir tuer ou abandonner les bébés non-voulus.


 Et vous ? Quels sont vos animaux ? Racontez-moi leur histoire, leur évolution, leurs bêtises, les anecdotes ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

02/06/2016

Mes amours

Si l'on pouvait croiser l'homme et le chat, ça améliorerait l'homme, mais ça dégraderait le chat. 


Bonjour à tous ! Je vous présente l'arrivée de mes chats (dans l'ordre) chez ma famille (ma mère et moi) Je vous raconte leur histoire et leur évolution. Mes chats sont une source de bien-être. Je vous partage mon amour inconditionnel que j'ai pour eux ainsi que l'importance pour moi de protéger les animaux qui ont souvent une plus grande humanité que nous. En anecdote, je vous dévoile... les surnoms chelous mais spontanés auxquels mes chats ont droit. Bonne rigolade, bonne lecture.
Sarah est une femelle (mon sousou, ma souricette) née à la maison. Sa mère, Lady (qui n'est plus de ce monde) que nous avions recueilli quand j'étais petite, a mit au monde Sarah en 2003. Sarah qui a un sale caractère ! Il faut l'observer pour la comprendre : elle est ronchonne. On peut la câliner uniquement quand elle dort sinon elle n'est pas contente, ça l'énerve et elle nous le fait savoir. Essayer de prendre Sarah dans nos bras est un geste assez risqué... (elle gronde, elle mords et elle griffe) Elle est gentille mais il faut simplement la connaître et la respecter. Elle n'est pas trop sociable mais ce n'est pas pour autant qu'elle se bagarre avec les autres. Elle est élégante, n'est-ce pas ?! Pourtant, elle commence à se faire vieille. Ça ne se voit pas, hein ?! Pourvu que ça dure (... la belle aventure hihi)

Maya est une femelle  (ma youma, ma mayou, ma crevette) que l'on a recueilli. Quand elle était petite elle a été abandonné dans un carton avec son frère (qui malheureusement n'a pas réussi à s'accrocher à la vie) elle était dans un état pitoyable ! Recouverte de ses propres excréments et ceux de son frère. Elle était peureuse, maigre, son museau abimé. Ma sœur l'a prise quand elle est partit vivre dans sa propre maison. Aujourd'hui, il faut la canaliser soit elle veut un câlin est c'est ok soit elle n'en veut pas puis elle ronchonne. Elle est un peu sauvage sur les bords tout de même. Je suis heureuse de la retrouver quand elle vient prendre des vacances chez "sa mamie" et "sa tatie" Elle adore dormir dans ma chambre avec tous mes plaids, c'est une petite princesse (limite, quand je vais sur mon lit, elle me chasse hihi)




Loulou est un mâle  (mon p'tit prince, mon doudou, ma crevette grise) que l'on a recueilli. Il arrivé comme une petite fleur en bonne santé. Son problème ? Sûrement un manque d'affection de son ex-proprio ! C'est un chat qui demande beaucoup de câlins et qui nous suit partout (dans sa vie antérieur il était à coup sûr un chien hihi) A ce moment, on ne l'avait pas encore recueilli... Il partait, il revenait, il partait... Puis un jour, il est resté, il ne partait plus. Vous voulez savoir ce qui s'est passé ? Allez ! Je vous raconte l'histoire. J'habite dans une maison en campagne et j'ai une autre petite maison à coté qui appartenait à mon arrière arrière grand-mère que nous louions à un homme, un célibataire, un mécano (souvent occupé à pomponner sa voiture) le jour où il est partit de la petite maison... Je vais emmener mes poubelles au conteneur de mon impasse... Et je découvre à coté du conteneur un bac à litière bleu ! Quelle coïncidence ! Alors Loulou appartenait d’après moi à cet ex-locataire qui l'a abandonné. On ne saura jamais la vérité, on ne peut que supposer. C'est un chat adorable qui ronronne beaucoup ! C'est un chat très joueur mais c'est aussi un chat très coquin (il fait pipi partout !) Malgré qu'on l'est stérilisé. Je suis heureuse de pouvoir lui donner mon amour, il le mérite.




Iris est une femelle (ma riri, ma rissoune, mon p'tit mollusque) que l'on a recueilli. Elle était dans un mauvais état... Elle était maigre et elle avait un pelage terne avec des tiques et des puces. Nous sommes allées chez le véto afin d'acheter des médicaments pour la soigner. Nous avons constaté qu'elle avait des bébés... On a continué à la soigner, à la nourrir... Elle était tellement douce et gentille. On a décidé de la garder... On a fait appelle à une association "SOS CHAT LIBRE" pour qu'elle puisse nous aider financièrement afin que l'on puisse garder Loulou et Iris. Puis le jour où elle a mit bas ses bébés, j'étais là pour la soutenir. Malheureusement, on ne pouvait pas s'occuper de ses bébés et les garder (mon papi s'est occupé de les faire partir en douceur) Nous avons stérilisé Iris. C'est incroyable la relation d'Iris et Loulou, on dirait qu'ils sont frères et sœurs, ce sont les inséparables ! Iris est peureuse, il faut être douce avec elle (on dirait que son ex-proprio lui criait et lui tapait dessus) puisque quand on parle fort elle se paralyse et se recroqueville sur elle-même... Ça me fend le cœur de voir cette réaction et la cruauté que peuvent avoir les personnes. Elle est assez solitaire en restant sociable. Avec Iris, ce qui est étrange et marrant, c'est qu'elle est toute molle, c'est parfois difficile de la tenir parce qu'elle nous glisse des bras. Elle adore choisir ses moments pour faire des câlins, elle ronronne et bave à volonté... Glamour, bonjour !



Nina est une femelle (ma ninou, mon bébé) on l'a recueilli alors que c'était un petit chaton doté d'une force de vivre à toutes épreuves mais tout de même méfiante. Comment résister ? Ce n'est pas de sa faute si ce bout de chou à été abandonné ! Son arrivé chez nous reste un mystère... Elle allait dormir dans notre grange. De suite, j'ai pensé qu'une mère avait fait ses petits dans la paille de la grange. Nina avait donc des frères et sœurs ? Dans quel état ? J'ai regardé, j'ai cherché et je n'ai rien trouvé. Il y avait uniquement ma Nina qui est vraiment un amour de chaton. Elle a eu des problèmes gastriques pendant une longue période (elle avait tout le temps des gaz... mais d'une puanteur abominable !) et elle avait pleins de tiques et de puces. Au départ elle faisait pipi un peu sur le carrelage de la maison mais surtout dans les plantes (au moins ce n’était pas n'importe où pour vous dire qu'elle avait déjà l’instinct d'être propre) Je l'ai éduqué et lui ai appris où il fallait faire pipi (à chaque fois qu'elle finissait de manger je l’emmenais dans sa litière et je lui prenais sa patte pour gratter avec elle l’intérieur de sa litière) Il faut de la patience mais j'ai eu de la chance elle a vite compris. Il faut profiter au maximum quand on recueille un chaton pour prendre en main son éducation car quand il est jeune adulte ou adulte c'est plus difficile puisque il a ses habitudes ancrées dans sa mémoire. Nina était encore un chaton alors on ne l'a pas stérilisé de suite. Malheureusement, on a vu qu'elle pouvait avoir des bébés, malgré son jeune âge. Un chat lui courrait après pendant la saison des chaleurs donc on a appelé le véto pour des conseils. Effectivement il fallait qu'elle soit stérilisée. Le jour de son opération (on pensait qu'elle avait des bébés, cette supposition s'est confirmée) elle s'est faite stériliser et le véto lui a retiré ses bébés. La cicatrisation s'est bien passé. Elle est heureuse, câline et très gourmande (il faut sans cesse la surveiller parce que c'est mauvais pour elle si elle mange trop) Nina c'est le bébé de la maison.


Tous mes chats sont stérilisés. C'est un acte important, selon moi, à faire prendre conscience aux personnes qui ont des chats non-stérilisés... Ça évite de devoir tuer ou abandonner les bébés non-voulus.


 Et vous ? Quels sont vos animaux ? Racontez-moi leur histoire, leur évolution, leurs bêtises, les anecdotes ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire